Prélèvement à la source: Attention aux messages d'arnaque sur Internet

PHISHING Avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, les courriels frauduleux fleurissent…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.
Illustration du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. — GILE MICHEL/SIPA

Attention aux e-mails suspects relatifs à l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Des messages avec l’en-tête du ministère de l’Économie ou de la Direction des finances publiques (DGFIP) promettent le remboursement d’un trop-perçu. Ce sont, en réalité, des tentatives d’hameçonnage (phishing), explique le HuffPost ce mercredi.

D’aspect très officiel, ces courriels assurent à leurs destinataires que les services fiscaux les rembourseront s’ils cliquent sur un lien figurant dans le message. Le procédé vise, en fait, à récupérer les données personnelles et bancaires des contribuables.

« Aucun remboursement par mail »

Selon France Bleu, les arnaqueurs sévissent également par téléphone. Un individu se présente comme agent des services fiscaux et propose un rendez-vous pour expliquer la réforme. L’exercice est surtout destiné à soutirer des informations.

Cependant, pas de panique, la DGFIP a assuré ne pas observer de recrudescence du phénomène. Mais les services fiscaux ont rappelé, début janvier sur les réseaux sociaux, qu’ils ne procèdent « à aucun remboursement par mail » et ne demandent pas « d’informations personnelles par téléphone ».