Airbus va verser une prime «gilets jaunes» à des milliers de salariés

POUVOIR D'ACHAT La prime sera versée en février et variera entre 300 et 800 euros en fonction des salaires…

20 Minutes avec agences

— 

Un Airbus A340, le 26 septembre 2017. Illustration.
Un Airbus A340, le 26 septembre 2017. Illustration. — PASCAL PAVANI / AFP

Airbus a annoncé ce jeudi le versement d’une « prime exceptionnelle » à des milliers de ses salariés en France. La société entre ainsi dans le cercle des grandes entreprises ayant répondu à l'appel d'Emmanuel Macron pour donner un coup de pouce au pouvoir d’achat des Français. Cette prime, qui sera versée en février, concerne « 55 % des salariés en CDD, CDI ou apprentis en France », a indiqué Airbus, sans donner le chiffre exact des bénéficiaires.

Elle varie entre 300 euros, pour les salaires équivalant à un maximum de trois Smic, et 800 euros, pour les salaires à 1.700 euros bruts, a précisé le constructeur européen. La prime, exemptée de cotisations sociales et d’impôts jusqu’à 1.000 euros, fait partie des mesures d’urgence annoncées par le gouvernement pour répondre à la crise des « gilets jaunes ».

Total, Orange, Michelin, la SNCF…

« Ce qui est important c’est que cela ne grève en aucun cas les négociations de politique salariale, qui doivent débuter à la mi-février », a commenté le président du syndicat CFTC Airbus, Olivier Esteban.

Plusieurs grands groupes français, comme Total, Orange, Michelin ou encore la SNCF, ont répondu positivement à la demande d’Emmanuel Macron formulée le 10 décembre 2018. Ils ont ainsi versé, sur la base du volontariat, une « prime de fin d’année à leurs employés » sans impôt ni cotisations sociales.