Bretagne: L’entreprise Antelliq rachetée plus de 3 milliards d’euros par des Américains

ECONOMIE Basée à Vitré (Ille-et-Vilaine), la société est spécialisée dans l’identification animale...

J.G.

— 

L'entreprise Antelliq fabrique notamment les étiquettes orange accrochées aux oreilles des vaches.
L'entreprise Antelliq fabrique notamment les étiquettes orange accrochées aux oreilles des vaches. — Karsten Paulick

Les étiquettes orange accrochées aux oreilles des vaches rapportent gros. Spécialisée dans l’identification et la localisation des animaux d’élevage et de compagnie, l’entreprise bretonne Antelliq vient d’être rachetée pour 3,25 milliards d’euros par le groupe pharmaceutique américain Merck.

Le laboratoire versera d’abord 2,1 milliards d’euros en numéraire avant de prendre en charge et de rembourser la dette de 1,15 milliard d’euros de l’entreprise. La finalisation de la transaction devrait avoir lieu au second trimestre 2019.

2.000 salariés dans le monde, dont 250 à Vitré

Basée à Vitré (Ille-et-Vilaine), Antelliq a vu le jour à la fin des années 1980 en Nouvelle-Zélande avant d’être rachetée par des Français. Elle emploie aujourd’hui près de 2.000 personnes dans le monde, dont 250 à Vitré. Outre les étiquettes pour identifier les vaches, elle fabrique également des puces pour suivre des poissons d’élevage ou pour localiser son chat​.