«Gilets jaunes»: Les heures supplémentaires sans impôt ni cotisation «dès janvier 2019»

BUDGET La ministre du Travail a annoncé que les heures supplémentaires seraient exonérées à partir de janvier 2019, bien plus rapidement que prévu…

JLD avec AFP

— 

Muriel Penicaud, la ministre du Travail, le 29 octobre 2018 à Paris.
Muriel Penicaud, la ministre du Travail, le 29 octobre 2018 à Paris. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Les heures supplémentaires seront défiscalisées et exonérées de cotisations sociales à partir de janvier 2019, a précisé ce mardi 11 décembre à l’Assemblée nationale Muriel Pénicaud, la ministre du Travail.

« Pas de taxe, pas de charge sur les heures supplémentaires dès janvier 2019 », a déclaré la ministre. « C’est très demandé par les salariés (…) 60% des ouvriers et des employés le feront », a-t-elle ajouté lors des questions au gouvernement.

L’exonération des heures supplémentaires d’impôt et de cotisations sociales, annoncée lundi par Emmanuel Macron, avait été une mesure phare de Nicolas Sarkozy, abrogée ensuite par François Hollande, et dont le rétablissement partiel était prévu pour septembre prochain. Les « gilets jaunes » auront rendu ça plus rapide que prévu.