Toulouse: Des aides annoncées pour les commerçants touchés par les violences urbaines

ECONOMIE La préfecture de la Haute-Garonne a annoncé la mise en place d’un guichet unique et d’une possibilité de report des échéances fiscales pour les professionnels touchés par les violences urbaines…

B.C.
— 
Une agence immobilière a été saccagée, rue de la République, dans le quartier Saint-Cyprien de Toulouse.
Une agence immobilière a été saccagée, rue de la République, dans le quartier Saint-Cyprien de Toulouse. — B. Colin / 20 Minutes

Samedi dernier, plus d’une quarantaine de commerçants et d’artisans ont été touchés par les violences urbaines qui ont eu lieu à Toulouse, en particulier dans les quartiers Saint-Cyprien et Patte d’Oie.

Lundi, le préfet de la Haute-Garonne, Etienne Guyot, a indiqué que des mesures étaient mises en place pour leur venir en aide en partenariat avec la  Chambre des métiers et de l’artisanat et la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse.

Cela passe par la mise en place d’un guichet unique pour le traitement des dossiers administratifs pour les sociétés qui souhaitent bénéficier d’un soutien financier ou pour une demande de report des échéances fiscales.

Plus d’un million d’euros de dégâts

« J’ai aussi sollicité l’association des maires pour faciliter l’ouverture des commerces le dimanche ce mois-ci et en janvier afin de compenser les pertes de chiffre d’affaires », a indiqué le préfet de la Haute-Garonne, Etienne Guyot.

Pour l’heure, le coût des dégâts n’est pas encore chiffré précisément. La semaine dernière, la Métropole et Tisséo avaient estimé à un million d’euros leur montant.