La France, championne d'Europe des impôts et des cotisations sociales

TAXES Les impôts et les cotisations sociales représentaient, en 2017, 48,4 % du PIB en France, ce qui en fait le pays où la part des recettes fiscales sur le PIB est la plus élevée d’Europe…

Manon Aublanc

— 

Illustration : impôts sur le revenu
Illustration : impôts sur le revenu — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Alors que le mouvement des « gilets jaunes » dénonce la hausse des taxes sur le carburant, et que les Français sont de plus en plus nombreux à exprimer un «  ras-le-bol fiscal », l’organisme d’études statistiques de l’Union européenne, Eurostat, a révélé, ce mercredi, que l'Hexagone est championne d’Europe en matière d’impôts et des cotisations sociales.

Selon Eurostat, les impôts et les cotisations sociales représentaient, en 2017, 48,4 % du PIB en France, ce qui en fait le pays où la part des recettes fiscales sur le PIB est la plus élevée d’Europe. Pour la troisième année de suite, la France est également la championne européenne des impôts, explique Le Figaro.

L’Irlande, le bon élève européen

En 2016, les recettes fiscales représentaient 47,7 % du PIB, un chiffre également similaire en 2015. Derrière la France arrivent ensuite la Belgique, avec des recettes fiscales atteignant 47,3 % du PIB, le Danemark (46,5 %), la Suède (44,9 %) et enfin la Finlande (43,4 %).

A l’inverse, les pays où la part des impôts et des cotisations sociales en pourcentage du PIB est la plus faible, en 2017 étaient l’Irlande (23,5 % du PIB), la Roumanie (25,8 %) et la Bulgarie (29,5 %). Dans l’Union européenne, les recettes fiscales représentent, en moyenne, 40,2 % du PIB.

L’un des pays où le poids des impôts et cotisations sociales a le plus augmenté en 2017

En 2017, en France, la part des prélèvements obligatoires dans le PIB a augmenté de 0,7 %, rapporte Eurostat. Selon l’organisme d’études statistiques de l’Union européenne, la France est ainsi le cinquième pays où le poids des impôts et cotisations sociales a le plus augmenté en 2017, derrière Chypre, le Luxembourg, la Slovaquie et Malte. « Par rapport à 2016, le ratio des recettes fiscales rapportées au PIB a augmenté en 2017 dans quinze Etats membres » sur 28, ajoute Eurostat.

Le fort pourcentage des recettes fiscales sur le PIB s’explique par le poids des cotisations sociales, détaille Le Figaro. Ces dernières représentent 18,8 % du PIB, contre 13,3 %, en moyenne, dans l’Union européenne. Les impôts sur le revenu et le patrimoine représentent au contraire 12,8 % du PIB en France, contre 13,1 en moyenne à l’échelle européenne.