Le taux de chômage reste stable au troisième trimestre à 9,1%

EMPLOI Sur un an, le taux de chômage mesuré par l’Insee est en recul de 0,5 point et retrouve son niveau de début 2011...

20 Minutes avec AFP

— 

Une agence Pôle emploi à Paris (image d'illustration).
Une agence Pôle emploi à Paris (image d'illustration). — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le chiffre est stable. La France comptait 2,73 millions de chômeurs au troisième trimestre 2018, selon les données provisoires publiées par l’Insee ce mardi. Le taux de chômage reste donc constant, à 9,1 % de la population active en France (hors Mayotte).

Sur un an, le taux de chômage mesuré par l’Institut national de la statistique selon les normes du Bureau international du travail (BIT) est en recul de 0,5 point, et retrouve son niveau de début 2011. En France métropolitaine, ce taux s’établit à 8,8 %. La France métropolitaine compte 2,6 millions de chômeurs, soit 22.000 chômeurs de plus. Le chiffre du deuxième trimestre a été révisé de 0,1 point, passant de 8,7 % à 8,8 %.

Un chiffre supérieur aux prévisions de l’Insee

L’indicateur reste donc au-dessus du plancher atteint au quatrième trimestre 2017 à 8,9 % (France entière). Dans sa note de conjoncture publiée en octobre, l’Insee tablait sur un recul du taux de chômage aux troisième et quatrième trimestres pour arriver à 8,9 % d’ici la fin de l’année.

Le taux de chômage des jeunes reste toujours au-dessus des 20 % à 21,3 % pour la France entière et 20,6 % pour la France métropolitaine. A noter que le taux de chômage des hommes de 15-24 ans est en hausse de 1 point. Le taux de chômage des 50 ans et plus est de 6,4 % (France entière), et s’inscrit en baisse de 0,1 point, tandis qu’il est quasi stable pour les 25-49 ans.