Nord: De la «fumée blanche» pour l’aciérie Ascoval mercredi ?

INDUSTRIE Une réunion entre le gouvernement et les différents acteurs du dossier est prévue à la mi-semaine au ministère de l’Economie et des Finances…

avec AFP

— 

Une réunion décisive doit avoir lieu, mercredy, à Bercy au sujet d'Ascoval.
Une réunion décisive doit avoir lieu, mercredy, à Bercy au sujet d'Ascoval. — M.FOURMY/SIPA

Une réunion « décisive » sur le sort de l’aciérie Ascoval à Saint-Saulve est prévue, mercredi, à Bercy, a annoncé le député communiste du Nord, Fabien Roussel. Selon lui, « les choses bougent dans le bon sens ».

« Nous sommes convoqués à Bercy mercredi 31 octobre à 10h pour la décision finale » sur l’avenir de l’aciérie et de ses 281 employés, a déclaré le député. « J’espère que ce sera pour une fumée blanche. » Déjà, vendredi, une série de réunions techniques avait déjà réuni les acteurs du dossier à Paris.

Un avis extérieur demandé par le gouvernement

L’aciérie est menacée de disparition depuis la liquidation judiciaire en février de son principal actionnaire, Asco Industries. La justice lui a accordé, mercredi dernier, un sursis de deux semaines.

Le groupe franco-belge Altifort a présenté une offre de reprise, rejetée par Vallourec, désormais seul aux commandes de l’aciérie. « Nous savons que Vallourec ne participera pas à cet effort, sauf obligations sociales. Par contre, l’Etat cherche une solution industrielle », a assuré Fabien Roussel.

Avant de prendre toute décision sur un éventuel soutien public, le gouvernement a demandé un avis indépendant sur la situation économique d'Ascoval. Selon Fabien Roussel, ce cabinet d’experts « n’a pas été nommé à charge ». Il « collabore avec Altifort et son fondateur Bart Gruyaert afin de trouver une solution », s’est réjoui le député.

« J’ai parlé aujourd’hui avec Bart Gruyaert, il m’indique que, grâce à la mobilisation des salariés et de la presse, il a récupéré quatre propositions d’entreprises prêtes à se fournir chez lui […]. Les choses bougent dans le bon sens », a-t-il ajouté.