Prix du gaz: Les tarifs réglementés vont subir une nouvelle augmentation de plus de 5 % au 1er novembre

ENERGIE Les Français qui se fournissent en gaz auprès d’Engie vont connaître le 1er novembre prochain la quatrième hausse des tarifs réglementés de l’année 2018…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration - Gaz naturel
Illustration - Gaz naturel — Franck LODI/SIPA

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués aux consommateurs dont le fournisseur est Engie, vont connaître une hausse de 5,4 % à partir du 1er novembre. Au total, 4,5 millions de foyers sont concernés par cette hausse, indique Le Figaro. Depuis le début de l’année 2018, le prix du gaz avait augmenté à trois reprises : +6,9 % en janvier, +7,4 % en juillet et +3 % en octobre dernier.

En tout, les consommateurs doivent faire face à une augmentation annuelle de 16,4 %. Cette tendance à la hausse devrait cependant prendre fin, en tout cas pour les quelques mois à venir. En effet, le tarif du gaz sur le marché mondial est en cours de stabilisation et pourrait même connaître une légère baisse.

Un calcul incluant le tarif du pétrole

Toutefois, le prix de la matière première n’est pas le seul facteur qui détermine la facture à régler par les clients des fournisseurs d’énergie. Les diverses taxes et les coûts de transport et de distribution entrent également en ligne de compte.

En France, les prix pratiqués par Engie sont fixés après un calcul dans lequel intervient le tarif du pétrole. Et même si la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a décidé depuis quelques années d’accorder à ce dernier un poids moindre, le coût du brut reste un élément important pour établir le tarif réglementé du gaz. Or, le cours du baril de pétrole est en plein boum ces derniers mois…