Strasbourg: Comment une nouvelle voie ferrée de 8 km devrait vous faire arriver à l’heure

TRANSPORTS Le lancement du chantier pour la construction d’une quatrième voie ferrée entre Vendenheim et Strasbourg dans le Bas-Rhin, devrait permettre de désengorger ce nœud ferroviaire saturé…

Gilles Varela

— 

Le chantier de la création d'une quatrième voie ferrée entre Strasbourg et Vendenheim. Mundolsheim, le 15 octobre 2018.
Le chantier de la création d'une quatrième voie ferrée entre Strasbourg et Vendenheim. Mundolsheim, le 15 octobre 2018. — G. Varela / 20 Minutes
  • Le réseau ferroviaire, au nord de Strasbourg, est saturé.
  • Une quatrième voie rapide entre Vendenheim et Strasbourg va être créée.
  • Cela devrait permettre plus de régularité, de trains TER et de développer le fret.

Davantage de TER, de TGV et de fret via Strasbourg mais aussi de ponctualité. C’est possible ? Affirmatif répond la SNCF réseau, l’Etat, la région Grand Est et même l’Union européenne, financeurs d’une quatrième voie ferrée entre Vendenheim et Strasbourg. Car le réseau ferroviaire, à la porte d’entrée nord de la ville, ne répond plus à l’importante augmentation du trafic. Au croisement de deux corridors fret européens (Est-Ouest et Mer du Nord), il est particulièrement saturé depuis la deuxième phase du TGV Est, la hausse de la fréquentation dans les trains régionaux (politique de mobilité oblige), mais aussi la convergence des liaisons régionales, nationales et internationales.

Ce véritable nœud ferroviaire devait donc être repensé. D’autant que la configuration actuelle fait effet d’entonnoir avec quatre voies rapides qui se resserrent en trois voies au niveau de Vendenheim. « L’idée est de développer un véritable réseau d’express métropolitain, et de conforter plus encore la vocation européenne de l’Eurométropole avec ce corridor », souligne Jean Rottner, président de la région Grand Est. C’est chose (presque) faite avec le lancement officiel du chantier d’une quatrième voie rapide ce lundi.

Le chantier de la création de quatrième voie ferrée à Mundolsheim, le 15 octobre 2018.
Le chantier de la création de quatrième voie ferrée à Mundolsheim, le 15 octobre 2018. - G. Varela / 20 Minutes

Plus de trains, plus de régularité

Concrètement, ces 8 km de voie rapide vont permettre de relier Strasbourg et Vendenheim à une vitesse maximum de 160 km/h, dans les deux sens. Parmi les travaux annexes, il y a notamment un mur antibruit de 400 mètres de long à Mundolsheim.

Tout cela permettra plus de régularité, une offre augmentée avec des haltes périurbaines supplémentaires, des horaires plus adaptés, de meilleures correspondances et des aménagements urbains. Ainsi, la capacité par heure et par sens passera de 10 trains TER entre Strasbourg et Vendenheim à 14 mais aussi d’un TGV et d’un train de fret supplémentaire. Le tout pour un budget de 117 millions d’euros. La mise en exploitation de cette quatrième voie est prévue pour 2022.