Les pertes économiques liées aux catastrophes climatiques explosent partout dans le monde

CLIMAT Selon un rapport de l'ONU paru ce mercredi, les catastrophes liées au climat ont coûté aux pays concernés 2,245 milliards de dollars entre 1998 et 2017...

20 Minutes avec AFP

— 

La Seine en crue à Villennes sur Seine, le 3 février 2018.
La Seine en crue à Villennes sur Seine, le 3 février 2018. — HARSIN ISABELLE/SIPA

Le changement climatique touche l’économie mondiale au portefeuille. Les pertes directement liées aux catastrophes climatiques au cours des vingt dernières années ont été 2,5 fois plus élevées que durant la période 1978-1997, selon l’ONU.

D'après les experts, les pertes économiques dues aux catastrophes naturelles ont bondi ces dernières années, avec 2,908 milliards de dollars de dégâts enregistrés entre 1998 et 2017. Les catastrophes liées au climat pèsent 2,245 milliards de dollars, soit 77 % du chiffre total.

Inondations et tempêtes

Ces chiffres sont à comparer avec les pertes économiques pour la période 1978-1997 qui étaient de 1,313 milliards, dont 895 milliards de dollars (68 %) représentaient des catastrophes liées au climat. Dans ce rapport, le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR), explique que le changement climatique « augmente la fréquence et la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes ». Il entraîne donc des pertes économiques supplémentaires, entravant le développement des pays.

En termes de nombre d’événements, les catastrophes liées au climat ont représenté 91 % des quelque 7.200 principaux événements enregistrés au cours des 20 dernières années. Les inondations et les tempêtes sont les deux catastrophes les plus fréquentes.

La France dans le Top 10 des pertes économiques

Les pertes économiques les plus importantes ont été subies par les États-Unis pour une valeur totale de 944,8 milliards de dollars, suivis de très loin par la Chine (492,2 milliards) et le Japon (376,3 milliards). La France se classe dans le Top 10 des pertes économiques, avec 48,3 milliards de dollars.

Le coût humain est également très lourd. Au cours des 20 dernières années, 1,3 million de personnes ont perdu la vie et 4,4 milliards de personnes ont été blessées, sont devenues sans abri, ont été déplacées ou ont nécessité une aide d’urgence en raison des catastrophes, ajoute l’ONU.