Guillaume Faury succède à Tom Enders aux commandes d’Airbus

AERONAUTIQUE Un conseil d’administration du groupe aéronautique européen a entériné ce lundi la nomination du successeur de Tom Enders…

20 Minutes avec AFP

— 

Guillaume Faury est l'actuel patron de la branche d'aviation commerciale d'Airbus.
Guillaume Faury est l'actuel patron de la branche d'aviation commerciale d'Airbus. — Mario Fourmy / Sipa

Il succédera à Tom Enders à la tête d’Airbus au printemps prochain. Guillaume Faury, l’actuel patron de la branche aviation commerciale du groupe européen, a été désigné lundi par le conseil d’administration du géant aéronautique pour succéder à Tom Enders.

A 50 ans, cet ancien élève de l’Isae-Supaéro est passé par PSA mais aussi Eurocopter, où il a été nommé résident exécutif par Tom Enders, de neuf ans son aîné. Guillaume Faury prendra son poste de président exécutif du groupe à l’issue de l’assemblée générale du groupe qui aura lieu le 10 avril prochain, a annoncé le constructeur aéronautique dans un communiqué.

Maintenu dans ses fonctions actuelles de patron d’Airbus Commercial Aircraft ?

« Je me réjouis à la perspective de relever ce nouveau défi avec passion et enthousiasme, en m’appuyant sur les compétences et l’engagement exceptionnels de tous les employés d’Airbus à travers le monde, a déclaré Guillaume Faury. Au cours des prochains mois, je continuerai à assumer pleinement la direction des activités Avions commerciaux et à déployer tous les efforts nécessaires pour satisfaire nos clients et assurer la transition avec la prochaine génération de leaders. »

L’ex-patron de la division Airbus Helicopters devra cependant également remettre Airbus en ordre de bataille et relever le défi que lui pose son concurrent Boeing, notamment sur le terrain commercial que l’américain domine depuis le début de l’année.

Un conflit de succession

Le conseil ne précise pas si ce successeur sera également maintenu dans ses fonctions actuelles de patron d’Airbus Commercial Aircraft ou si elles seront scindées, comme il est de tradition chez Airbus. Le sujet devrait être tranché lors de sa prise de fonctions. Guillaume Faury hérite d’un groupe déboussolé par la crise de gouvernance qu’il traverse depuis un an. Elle s’est traduite par les départs successifs de plusieurs de ses dirigeants historiques, notamment son ex-numéro deux, Fabrice Brégier, qui était censé succéder à Tom Enders.

En février dernier, après un conflit de succession, Guillaume Faury avait ainsi pris la tête de la branche aviation commerciale d’Airbus à al suite du départ de Fabrice Brégier. La nomination du nouveau patron du groupe aéronautique devait intervenir d’ici à la fin 2018, mais Airbus semble avoir décidé d’accélérer la procédure afin d’éviter les spéculations. Cette décision intervient aussi après le départ inattendu du directeur commercial d’Airbus, Eric Schultz. Un poste clé qu’il occupait depuis le départ de John Leahy, le super VRP d’Airbus, parti il y a quelques mois.