L'inflation ralentit légèrement sur un an en septembre, selon l'Insee

CONSOMMATION Selon l'Insee, ce ralentissement s'explique par la baisse des prix de l'énergie et le recul marqué des prix des produits manufacturés...

20 Minutes avec AFP

— 

Une hausse des prix des produits manufacturés a été constatée après les soldes d'été.
Une hausse des prix des produits manufacturés a été constatée après les soldes d'été. — LODI Franck/SIPA

Les prix à la consommation ont légèrement ralenti sur un an, passant à + 2,2 % en septembre (contre + 2,3 % en août), en raison notamment du recul des produits manufacturés, selon les chiffres provisoires publiés ce vendredi par l’Insee.

« Cette légère baisse de l’inflation résulterait, d’une part, d’un ralentissement des prix des services et de l’énergie et, d’autre part, d’un recul un peu plus marqué de ceux des produits manufacturés », a détaillé l’institut statistique. Sur un mois, les prix à la consommation se sont repliés de 0,2 % en septembre après une croissance de 0,5 % en août. L’Insee invoque un recul saisonnier « des prix des services liés au tourisme ».

Augmentation des prix de l’énergie

Dans le détail, sur le mois, les prix de l’énergie ont augmenté en septembre, après avoir été stables en août. Les produits manufacturés ont connu une hausse après la fin des soldes d’été et les produits alimentaires sont pour leur part « plus dynamiques que le mois précédent ».

L’indice des prix harmonisé (IPCH), utilisé pour les comparaisons au sein de l’Union européenne, a ralenti légèrement 2,6 %.