Bénéteau, le numéro un mondial de la voile, annonce le recrutement de 490 CDI en France

ECONOMIE Le groupe veut embaucher 690 personnes d'ici à 2019, dont 490 en Vendée et à Bordeaux...

20 Minutes avec AFP

— 

Numéro un mondial de la voile, Bénéteau est basé en Vendée.
Numéro un mondial de la voile, Bénéteau est basé en Vendée. — F.Perry/AFP

Avis aux candidats. Le groupe français Bénéteau, numéro un mondial des voiliers de plaisance, a annoncé le recrutement de plus de 650 personnes en CDI en 2018-2019, dont près de 490 en France, a-t-on appris jeudi auprès de l’entreprise vendéenne.

Les deux tiers des postes à pourvoir en France se situent en Vendée, et une centaine à Bordeaux, précise le constructeur naval qui a son siège social à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée). En France, « il s’agit pour moitié de créations de postes liées à la croissance de l'activité Bateaux et Habitat, l’autre moitié étant constituée de départs à la retraite », a précisé Bénéteau dans un communiqué.

Près de 7.000 salariés à travers le monde

« C’est toujours positif l’embauche », a réagi Michel Chopin, délégué syndical CGT, « mais ça fait des années qu’on marche avec un taux d’intérimaires énorme », a-t-il tempéré. Sur le plan international, les embauches sont « toutes des créations de postes liées aux investissements industriels réalisés en Pologne et aux États-Unis afin d’augmenter la capacité de production et accompagner la croissance de l’activité Bateaux », a ajouté le groupe.

En mai dernier, Bénéteau avait annoncé la signature du 500e CDI dans le cadre de son « Plan 500 CDI 2017-2018 » qui a constitué le plan de recrutement le plus important qu’ait connu le groupe.

Le constructeur de bateaux, fondé en 1884, comptait en 2016-2017 quelque 7.000 salariés à travers le monde, dont 5.000 en France. Son chiffre d’affaires sur l’exercice 2016-2017 a atteint 1,208 milliard d’euros.