SNCF: Démissions, licenciements, emploi des jeunes... SUD-Rail dénonce un «bilan social désastreux» en 2017

ENTREPRISE Le syndicat relève notamment une hausse de 24,3 % des démissions dans l'entreprise en 2017...

20 Minutes avec AFP

— 

Deux TGV en gare de Lyon à Paris (image d'illustration).
Deux TGV en gare de Lyon à Paris (image d'illustration). — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Démissions, départs précipités, licenciements… SUD-Rail, troisième syndicat de la SNCF, dénonce ce mardi dans un communiqué le « bilan social désastreux » du groupe ferroviaire en 2017.

Les chiffres de ce bilan social 2017 doivent être présentés en octobre au comité central d’entreprise, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la SNCF. Ce bilan « socialement catastrophique » a été réalisé l’année où la SNCF avait engrangé un bénéfice net de 1,33 milliard d’euros, souligne SUD-Rail dans son communiqué.

Baisse des embauches chez les moins de 25 ans

Le syndicat relève également une hausse de 24,3 % des démissions l’an dernier par rapport à 2016, un bond de 37,8 % des ruptures conventionnelles, une augmentation de 46 % des licenciements, « essentiellement des radiations des cadres » [licenciement de salariés sous le fameux statut de cheminot], ainsi qu’une baisse de 15,7 % des « embauches d’agents de moins de 25 ans ».

La direction de la SNCF « ne souhaite pas s’exprimer sur ce sujet avant la présentation de ce document à ses organisations syndicales en octobre », a déclaré le porte-parole du groupe.