Lens: Un hôtel de luxe va enfin ouvrir en face du Louvre-Lens

ECONOMIE Six ans après son ouverture, le musée va enfin profiter des services d’un hôtel de luxe, en face du musée…

Gilles Durand

— 

Le nouvel hôtel Louvre Lens, installé dans un ancien coron, à Lens.
Le nouvel hôtel Louvre Lens, installé dans un ancien coron, à Lens. — G.Durand / 20 Minutes
  • Un hôtel de luxe sera inauguré, en décembre, en face du Louvre-Lens.
  • L’équipe du musée espérait cette ouverture depuis six ans, date d’ouverture du Louvre-Lens.
  • Ce sont 26 maisons de coron qui ont été rénovées en hôtel de luxe.

Il était temps. Le Louvre-Lens va enfin pouvoir profiter d’un service d’hôtellerie, juste à côté du musée, six ans après l’inauguration de l’équipement culturel. L'hôtel-restaurant, baptisé Louvre Lens, doit voir le jour dans un ancien coron rénové.

Voilà longtemps que le personnel du musée espérait voir fleurir un hébergement autour du site pour retenir les touristes. Ce projet avait été présenté en 2015. Après quelques problèmes de chantier, l’hôtel sera officiellement opérationnel le 1er décembre.

Attirer un tourisme haut de gamme

« On va enfin pouvoir proposer des packages avec hébergement pour attirer un tourisme haut de gamme qui, pour l’instant, se détourne du territoire », souligne-t-on au musée. Ce dernier va d’ailleurs profiter de sa nouvelle expositionAmour* pour tester l’attractivité de ce nouvel hôtel.

Ce sont 26 maisons de coron qui ont été transformées en hôtel de luxe de 52 chambres. « On a essayé de garder l’esprit de l’habitat minier », explique Antoine Bouilhol, directeur de l’hôtel. Originaire d’Armentières, cet ancien directeur d’hôtellerie à Paris, mise sur cette préservation du patrimoine pour attirer les visiteurs. Les premiers sont d’ailleurs attendus dès la première semaine de novembre, avant l’ouverture officielle.

Héberger les arbitres du RC Lens ?

« Nous avons invité les anciens habitants des corons à venir inaugurer l’hôtel. Si la commission de sécurité donne son aval, bien sûr », assure Antoine Bouilhol. En effet, le relogement de la vingtaine de foyers qui vivait encore dans ces maisons ne s’est pas fait sans crispation et le directeur des lieux espère ainsi apaiser les tensions. Un pot avec le voisinage doit également être organisé, début novembre.

Cet hôtel 4 étoiles pourrait aussi résoudre les problèmes d’hébergement du RC Lens, car le stade Bollaert se situe à seulement quelques centaines de mètres. « On doit signer une convention avec le club qui souhaiterait que les arbitres logent ici, note Antoine Bouilhol. Jusqu’à présent, ils sont hébergés du côté d’Arras et quand il y a de la circulation, ça peut provoquer des retards lourds de conséquences. »

* Du 26 septembre au 21 janvier 2019.