Pôle emploi: Le budget 2019 du gouvernement prévoit 800 suppressions de postes

CHOMAGE Sur les 1.385 postes d’opérateurs de l’État de la mission Emploi supprimés, 800 concernent directement Pôle emploi...

20 Minutes avec AFP

— 

Entretien dans une agence Pôle emploi de Paris (image d'illustration).
Entretien dans une agence Pôle emploi de Paris (image d'illustration). — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Pôle emploi va voir ses effectifs diminuer. Le projet de budget 2019 prévoit la suppression de 800 postes chez l’opérateur public, a annoncé le ministère du Travail ce lundi.

Sur les 1.385 postes d’opérateurs de l’État de la mission Emploi supprimés, selon le projet de Projet de Loi de Finances 2019 (PLF), 800 concernent Pôle emploi et 550 l’Agence nationale pour la formation des adultes (Afpa). Pour Pôle emploi, qui emploie environ 50.000 personnes, il s’agit de 800 emplois équivalent temps plein (ETP). En 2018, les effectifs de Pôle emploi avaient diminué de l’ordre de 550-600.

Corrélé à la baisse du chômage

Jusqu’à présent, le chiffre mentionné pour 2018 était de 297 postes, mais il s’agissait, selon le ministère, d’emplois équivalent temps plein annuel travaillé (ETPT), une notion budgétaire alors que les ETP correspondent à des effectifs physiques.

Cette baisse peut être atteinte par « des gains de productivité » et n’est « pas en rupture » avec celle des années précédentes, estime-t-on dans l’entourage de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. « C’est un point de départ » qui peut être discuté avec les partenaires sociaux et revu si la baisse du chômage prévue « ne se réalise pas », selon une source proche du dossier contactée par l’AFP.

Le chiffre de 4.000 suppressions de postes ces prochaines années a circulé au printemps mais Muriel Pénicaud avait assuré que d’éventuelles coupes ne seraient « pas décidées a priori » mais seulement « s’il y a une décrue constatée » du taux de chômage.