Nouvelle grève pour défendre les 35 heures

A. B. (Avec AFP) - ©2008 20 minutes

— 

Après un mois de mai déjà agité, juin risque d'être chaud sur le front social. Hier soir, la CGT et la CFDT ont appelé à la grève le 17 juin. Les 35 heures vont s'ajouter à la liste des doléances, avec la réforme de la fonction publique et les retraites.

Les récentes déclarations de l'UMP, mais surtout du gouvernement, sur les 35 heures ont encore échauffé les esprits. Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a répété hier qu'il « assumait » sa décision d'outrepasser la « position commune » sur la représentativité syndicale récemment signée par ces deux syndicats avec le patronat, pour modifier le volet qui concerne le temps de travail. Si le gouvernement entend « aller plus loin dans l'assouplissement » des 35 heures, c'est que « l'économie française en a besoin », a insisté le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel.

« Le gouvernement organise la fin des 35 heures, s'est indigné François Chérèque (CFDT) dans Le Monde. C'est un affront ou un défi, en tout cas une provocation. » Non moins furieux, Bernard Thibault a déclaré que la CGT défendrait devant les autres syndicats le principe d'une action « courant juin », à la fois sur les retraites et les 35 heures.

Sur www.20minutes.fr

Notre décryptage