Bouches-du-Rhône: La centrale à charbon de Gardanne en quête d’un repreneur

ECONOMIE L’avenir de cette centrale thermique est en suspens depuis la décision du président de la République de fermer les centrales à charbon d’ici 2021...

M.C.

— 

Gardanne le 22 septembre 2011 - La centrale thermique
Gardanne le 22 septembre 2011 - La centrale thermique — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Selon une information du Frankfurter Allgemeine Zeitung, la société allemande Uniper a décidé de vendre ses actifs français. Cette société détient notamment la centrale à charbon de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, en quête désormais d’un repreneur. La banque Rothschild est chargée de le trouver.

Emmanuel Macron avait promis durant la campagne pour la présidentielle de fermer les centrales à charbon durant son quinquennat, un engagement maintes fois répété depuis son élection. En France, il reste quatre centrales à charbon en activité : deux d’EDF à Cordemais (Loire-Atlantique) et au Havre (Seine-Maritime) et deux autres de l’allemand Uniper à Gardanne et Saint-Avold (Moselle).

​​​​