Pouvoir d’achat: 56 % des Français estiment qu’il a baissé en 2018

PORTE-MONNAIE Et 71 % pensent que les mesures prises par le gouvernement n’y feront rien…

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Pour augmenter leur pouvoir d'achat, les Français se débrouillent par leurs propres moyens.
Pour augmenter leur pouvoir d'achat, les Français se débrouillent par leurs propres moyens. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Pour augmenter leur pouvoir d’achat, les Français comptent… surtout sur eux. C’est notamment ce que révèle le baromètre annuel sur les Français et leur pouvoir d’achat, de Cofidis avec l’institut CSA. L’idée ? Chercher les bons plans, faire tourner l’économie collaborative mais aussi le crédit à la consommation. 47 % pensent que passer par là a amélioré leur pouvoir d’achat. Ils estiment même leurs économies a 257 euros en moyenne par an grâce à ce biais.

C’est-à-dire que leur confiance dans les mesures du gouvernement pour augmenter leur pouvoir d’achat est, disons, faible : 71 % des Français estiment que cela n’aura aucun effet. Les sondés sont pourtant optimistes : ils sont aussi 56 % à penser que leur situation va s’améliorer dans les douze prochains mois. Ils sont même 70 % chez les 18/24 ans.

Pour les jeunes, ça va mieux

Car, pour cette année, 56 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat a baissé en 2018 (en hausse de six points). Parmi ceux-là, on trouve d’ailleurs surtout les retraités. Les plus de 65 ans sont 74 % à estimer qu’ils ont perdu du pouvoir d’achat au cours des douze derniers mois. Est-ce un effet de la hausse de la CSG décidée par le gouvernement pour les retraités ? A l’inverse, 70 % des jeunes ont estimé que le pouvoir d’achat avait augmenté ou était resté stable sur la même période. Il faut dire qu’ils sont 72 % à se dire adeptes des ventes privées, de l’économie collaborative…