VIDEO. Cannes: Des bateaux qui «volent», d'autres recouverts de peinture au diamant... les (folles) tendances du nautisme

EN MER Innovation, écologie... et bling-bling sont au programme du Cannes yachting festival...

Fabien Binacchi

— 

Les foils du Flying rib, du constructeur français SEAir, permettent à la coque de ce semi-rigide de se soulever de l'eau
Les foils du Flying rib, du constructeur français SEAir, permettent à la coque de ce semi-rigide de se soulever de l'eau — R. Sandt / SEAir
  • Le Cannes yachting festival, le plus grand salon à flot d’Europe, se tient jusqu’à dimanche sur la Croisette.
  • L’occasion pour les constructeurs de dévoiler leurs dernières innovations.
  • En plus de la folie des foils, des petites ailes qui permettent aux bateaux de « voler » sur l’eau, l’heure est à l’électrique et à la peinture… au diamant.

Jusqu’à dimanche, le Yachting festival de Cannes dévoile les nouvelles tendances du nautisme. Embarquez avec 20 Minutes pour un tour d’horizon.

On ne navigue plus, on vole

Les foils - des ailes qui permettent à la coque de se soulever - débarquent tous azimuts. Enata, un fabricant des Emirats, en équipe un luxueux bolide (1 million d’euros). Grâce à ces appendices et à un moteur hybride diesel-électrique, le Foiler se propulse jusqu’à 40 nœuds.

Une vitesse de pointe qu’atteint aussi le Flying rib, un semi-rigide du constructeur français SEAir plus abordable (50.000 €). « En plus de faire gagner en vitesse, les foils permettent une économie de carburant de 30 % à 50 %, explique Richard Forest, le fondateur de la marque. Ils écrêtent aussi les vagues et donc éliminent les soubresauts ». Le foil équipe les Fliteboard, des planches de surf propulsées (pour clients fortunés).

Le tout électrique, c’est possible

Ces bateaux nouvelle génération fonctionnent à l’énergie propre. C’est le cas du Silent-55 (1,5 million d'euros), un catamaran équipé de 60 m2 de panneaux solaires et de 756 kg de batteries. « Il avance jusqu’à 15 nœuds en puisant dans ces réserves ou à 5 nœuds sans s’arrêter », détaille Mathias May chez Silent Yachts.

Le Silent-55 est recouvert de 60m2 de panneaux solaires
Le Silent-55 est recouvert de 60m2 de panneaux solaires - F. Binacchi / ANP/ 20 Minutes

Le fabricant français Avon marine présente aussi le eJET 450, « le premier tender 100 % électrique qui égale les performances d’un moteur thermique ».

La peinture diamant, sinon rien

C’est la dernière folie des plaisanciers les plus fans de bling-bling : des coques recouvertes d’un habillage étincelant, en diamant. Clinquant, vu chez Sunreef et Liso.

Une peinture à la poudre de diamant recouvre cette édition spéciale du constructeur Sunreef
Une peinture à la poudre de diamant recouvre cette édition spéciale du constructeur Sunreef - F. Binacchi / ANP/ 20 Minutes