Pas-de-Calais: ArjoWiggins officiellement racheté par Wizpaper

ECONOMIE Trois ans après l’arrêt des machines, l’usine de papier va bientôt reprendre du service grâce à un industriel de la région…

Mikael Libert

— 

L'usine ArjoWiggins est officiellement reprise.
L'usine ArjoWiggins est officiellement reprise. — Google maps

La reprise de l’usine de papier ArjoWiggins, à Wizernes, dans le Pas-de-Calais, était en bonne voie. C’est officiel depuis ce mardi matin, avec la signature, à Paris, de l’acte de vente du site à la société Wizpaper, a-t-on appris auprès de la préfecture du département.

A Wizernes, la production de l’usine de papier avait été arrêtée en 2015 après qu’ ArjoWiggins avait annoncé sa volonté, en 2014, de se séparer de son site dans le Pas-de-Calais. En termes d’emploi, ce sont plus de trois cents salariés qui ont été laissés sur le carreau.

Le dernier projet est le bon

Plusieurs projets de reprise du site avaient été présentés mais c’est finalement l’un des derniers, déposé sur la table mi-2017, qui a été retenu. Porté par Henry Brebant, un industriel du pays de Saint-Omer, il prévoit un investissement sur le site de 16 millions d’euros en trois phases pour développer une activité « de découpe et de fabrication de papier pour ondulé » qui « devrait créer 80 emplois directs », annonce la préfecture dans un communiqué.

La société Wizpaper, créée pour l’occasion, va par ailleurs bénéficier de financements publics pour un montant total de 3,2 millions d’euros, répartis entre la région, l’Etat et la communauté d’agglomérations du pays de Saint-Omer.

Après quatre ans d’incertitude, c’est un sérieux coup d’accélérateur qui a été mis dans ce dossier. A tel point que la reprise de l’activité industrielle doit redémarrer avant la fin du mois de septembre.