Bretagne: A Carhaix, le géant chinois Synutra vacille et inquiète les syndicats

AGRICULTURE L’avenir de l’usine, qui produit du lait infantile pour la Chine, interroge...

J.G. avec AFP

— 

L'usine Synutra a été inaugurée en septembre 2016 à Carhaix.
L'usine Synutra a été inaugurée en septembre 2016 à Carhaix. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

L’arrivée du géant chinois Synutra à Carhaix il y a deux ans avait suscité beaucoup d’espoirs. C’est désormais l’inquiétude qui prévaut dans le Finistère. Plusieurs articles de presse ont récemment fait état de difficultés rencontrées par l’usine Synutra, qui produit du lait infantile pour la Chine.

De quoi susciter quelques interrogations chez les syndicats agricoles, qui s’inquiètent notamment de l’avenir des éleveurs adhérents de la coopérative Sodiaal, partenaire du groupe chinois. « L’inquiétude grandit et l’absence de communication ne fait qu’alimenter cette situation », écrit dans un communiqué la Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles de l’Ouest. « Il est hors de question que les producteurs soient impactés », poursuit le syndicat.

« Une extorsion de fonds sur le dos des éleveurs »

De son côté, la Confédération Paysanne (CP), qui a toujours contesté le projet Synutra, rappelle que « Sodiaal ne livre que la moitié du lait prévu dans le contrat initial » avec son partenaire chinois, en raison notamment des difficultés d’écoulement de la production de l’usine sur le marché chinois.

Le syndicat évoque ainsi des « saisies conservatoires (qui) viennent d’être ordonnées à l’usine de Carhaix » en raison des impayés du groupe chinois envers Sodiaal et évoque une possible « reprise de parts sociales de l’usine » par la coopérative.

La Confédération Paysanne demande par ailleurs des comptes sur les « fonds publics énormes » qui auraient été « gaspillés » dans ce projet et réclame « que la justice soit saisie au motif d’une extorsion de fonds sur le dos des éleveurs ». L’inquiétude a encore été renforcée par la suspension, depuis le 1er août, de la production de lait pour le compte de Synutra par les Maîtres laitiers du Cotentin dans l'usine de Méautis (Manche).