Ryanair: Certains bagages transportés en cabine vont devenir payants

VOYAGE Les passagers devront payer entre six et dix euros pour embarquer un bagage en cabine jusqu'à 10 kilos, sauf si ce dernier peut être placé sous le siège...

20 Minutes avec agences

— 

Un appareil de la compagnie Ryanair
Un appareil de la compagnie Ryanair — PAUL FAITH / AFP

Ryanair va modifier sa politique de bagages, et cela risque de ne pas plaire à tous les passagers. Dès le 1er novembre, les bagages cabines de moins de 10 kilos vont devenir payants, a annoncé la compagnie irlandaise.

Pour pouvoir emporter un bagage en cabine allant jusqu’à 10 kilos, les passagers devront s’acquitter d’une option « client prioritaire », facturée entre six et dix euros par passager. Il sera toujours possible d’embarquer gratuitement avec un sac de petite taille, à condition que celui-ci puisse être placé sous le siège.

Des retards dus à la pesée des bagages

L’entreprise irlandaise a expliqué notamment vouloir ainsi réduire les délais à l’embarquement. Depuis quelques mois, elle prenait à la porte d’embarquement une partie des petites valises que les passagers prévoyaient d’emmener en cabine et les transportait gratuitement en soute - Ryanair expliquant ne pas avoir assez de place pour prendre toutes les petites valises dans la cabine.

Mais cette politique « qui a conduit à l’étiquetage de jusqu’à 120 valises gratuitement aux portes d’embarquement a conduit à des retards de 25 minutes environ », a expliqué la compagnie. Pour mettre fin à ce problème, elle prévient qu'« il n’y aura plus d’étiquetage gratuit des bagages à la porte d’embarquement ».

Du changement dès le 1er septembre

La nouvelle politique s’appliquera sur toutes les réservations effectuées à partir du 1er septembre, et sur tous les vols opérés à partir du 1er novembre.

La compagnie irlandaise précise que les clients qui ont déjà réservé un bagage enregistré peuvent bénéficier de la nouvelle offre. Ils peuvent ainsi basculer du tarif 25 euros pour 20 kg au nouveau tarif, 8 euros pour 10 kg. Selon la compagnie, « 30 % des clients achètent déjà un service d’embarquement prioritaire », et « 30 % voyagent déjà avec un seul bagage à main gratuit ».

>> A lire aussi : Grève à Ryanair: La direction annonce un accord avec le syndicat des pilotes irlandais

>> A lire aussi : Conflit social, croissance, low cost... Les défis de Ben Smith, le nouveau boss d'Air France