La dette publique atteint 97,6% du PIB au 1er trimestre, selon l'Insee

ZONE ROUGE La dette publique de la France a exactement augmenté de 36,9 milliards d'euros au premier trimestre comparé aux trois mois précédents...

20 Minutes avec AFP

— 

Bercy (image d'illustration).
Bercy (image d'illustration). — JOËL SAGET / AFP

Le fardeau de tous les quinquennats. La dette publique a augmenté à 97,6 % du PIB au 1er trimestre, contre 96,8 % à la fin du dernier trimestre 2017, a annoncé ce vendredi l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Rapportée à la richesse nationale, cette dette de l’ensemble des administrations publiques, mesurée selon les critères de Maastricht, s’est établie à 2.255,3 milliards d’euros au premier trimestre, en hausse de 36,9 milliards par rapport au trimestre précédent.

Les prix à la consommation en hausse

Les prix à la consommation ont augmenté de 2,1 % sur un an en juin, soutenus comme le mois précédent par une accélération des prix de l’énergie, selon une estimation provisoire de l’Insee.

Très faible depuis plusieurs années, l’inflation française s’établit en juin légèrement au-dessus de la cible fixée par la Banque centrale européenne ​(2 %).

>> A lire aussi : Pourquoi le ralentissement économique est plus marqué que prévu en France

>> A lire aussi : Croissance, chômage, consommation… L’Insee dévoile sa météo économique pour 2018

>> A lire aussi : L'Insee va intégrer les recettes du trafic de drogue dans son calcul du PIB