Brexit: Sans accord, Airbus pourrait revoir sérieusement ses investissements au Royaume-Uni

ECONOMIE L’avionneur européen a indiqué qu’il pourrait être amené à revoir ses investissements au Royaume-Uni, et même sa présence à long terme, sans accord sur le Brexit…

B.C. avec AFP

— 

Logo Airbus Group
Logo Airbus Group — Michel Euler/AP/SIPA

La décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union européenne continue à avoir des conséquences économiques. La dernière en date est la déclaration faite dans la nuit de jeudi à vendredi par Airbus.

L’avionneur européen a décidé de mettre un coup de pression. Dans un communiqué, il indique qu’il reverrait ses investissements Outre-Manche en cas de Brexit sans accord sur les conditions de sortie du pays de l’Union européenne. Selon une expertise menée par ses services, la sortie du marché unique et de l’union douanière suscitera « de graves perturbations » dans sa production sur son site de Filton.

« Ce scénario forcerait Airbus à revoir ses investissements au Royaume-Uni, et sa position à long terme dans le pays », a averti le groupe. Et pour que les choses soient limpides, Tom Williams, le directeur d’exploitation de la branche aviation civile d’Airbus, cité dans le communiqué, explique que « dit simplement, un scénario sans accord menace directement l’avenir d’Airbus au Royaume-Uni. »

Délai de 2020 trop court

Ce dernier relève que la société a « cherché à mettre en lumière [ses] inquiétudes sur les douze derniers mois, en vain ». Le délai de 2020 annoncé pour la fin de la période de transition lui paraît trop court pour mettre « en place les changements nécessaires dans sa vaste chaîne d’approvisionnement ».

Une menace, qui si elle est mise à exécution, pourrait avoir des conséquences importantes sur les 25 sites de l’avionneur au Royaume-Uni qui emploie près de 15.000 personnes.