La Fed abaisse son taux directeur d'un quart de point à 2%

ETATS-UNIS Pour faire face à la menace de récession...

Avec agence

— 

La crise immobilière américaine, jusqu'ici relativement circonscrite aux prêts les plus risqués, dits "subprime", s'étend aujourd'hui progressivement à d'autres catégories de prêts, menaçant par ricochet les marchés financiers de nouveaux déboires.
La crise immobilière américaine, jusqu'ici relativement circonscrite aux prêts les plus risqués, dits "subprime", s'étend aujourd'hui progressivement à d'autres catégories de prêts, menaçant par ricochet les marchés financiers de nouveaux déboires. — Brendan Smialowski AFP/GETTY IMAGES

La Réserve fédérale américaine (Fed) a de nouveau abaissé son taux directeur d'un quart de point, à 2%, ce mercredi, en notant la faiblesse de l'activité économique aux Etats-Unis et les incertitudes «élevées» qui entourent l'évolution de l'inflation.

La banque centrale a également abaissé d'un quart de point son taux d'escompte, utilisé par les banques en cas d'urgence, pour le ramener à 2,25%. Une décision conforme aux attentes des analystes.

Faiblesse des dépenses des ménages

«Les dernières informations indiquent que l'activité économique reste faible», a noté le Comité de politique monétaire (FOMC) dans son communiqué, en soulignant la faiblesse des dépenses des ménages et des entreprises.

De plus, «les marchés financiers restent soumis à des tensions considérables, et le resserrement des conditions du crédit ainsi que que l'aggravation de la contraction du marché immobilier risquent de peser sur la croissance économique au cours des prochains trimestres», a-t-il ajouté.