Le commerce électronique, pas encore complètement honnête avec ses clients

P. M. - ©2008 20 minutes

— 

Rappel à l'ordre. Les sites Internet qui ne respectent pas la réglementation sont toujours très nombreux (37,2 %, contre 35,6 % en 2006), selon le bilan annuel 2007 publié hier par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Les principaux manquements concernent l'absence de mentions obligatoires (coordonnées postales du commerçant, etc.), le non-respect des règles de publicité des prix et la publicité de nature trompeuse. Cependant, le bilan signale que la part des délits (soldes illicites, contrefaçons...) tend à diminuer : il est de 12,5 % en 2007, alors qu'il était de 20 % en 2005, et de 16 % en 2006.

La loi du 3 janvier 2008, dont une partie est consacrée au renforcement des droits des cyberconsommateurs, fait donc la preuve de son efficacité. Notamment, en imposant une meilleure information sur le droit de rétraction et l'obligation pour le professionnel d'indiquer, avant la conclusion du contrat, une date limite de livraison.