VIDEO. Monsanto, un nom devenu trop lourd à porter pour Bayer

AGRICULTURE La marque était très critiquée par les défenseurs de l'environnement...

Nicolas Raffin (avec AFP)

— 

Des manifestants protestent contre le rachat de Monsanto par Bayer en 2017.
Des manifestants protestent contre le rachat de Monsanto par Bayer en 2017. — Federico Gambarini/AP/SIPA

En avalant Monsanto pour 63 milliards de dollars, le groupe allemand Bayer a renforcé sa position dans l’agrochimie. Mais il a aussi récupéré une entreprise dont l’image est désastreuse et dont certaines pratiques ont fait scandale. Pour effacer le passé, le nom « Monsanto » va donc disparaître : les produits stars, comme le Round Up, seront en revanche toujours commercialisés.

Monsanto avait même songé il y a des années à changer de nom, y renonçant « pour des questions de coûts », a assuré lundi Liam Condon, patron de la branche agrochimie de Bayer. L’entreprise a en effet été mêlée à une litanie de procédures judiciaires autour de scandales sanitaires et de nuisances à l’environnement. 20 Minutes vous propose de revenir sur les scandales les plus marquants.