Etats-Unis: Une enquête ouverte sur de possibles manipulations du cours du bitcoin

CRYPTOMONNAIES Les autorités américains se penchent sur une volatilité suspecte...

20 Minutes avec AFP

— 

Bitcoin - illustration
Bitcoin - illustration — KAREN BLEIER / AFP

En un an, le cours du bitcoin a d’abord été multiplié par 20 avant d’être divisé par 3 en 2018. Face à cette extrême volatilité, les autorités américaines ont ouvert une enquête criminelle sur des manipulations potentielles des cours, rapporte jeudi l’agence Bloomberg News.

C’est le ministère de la Justice (DoJ) qui conduit cette enquête, en collaboration avec la CFTC, l’autorité de régulation des marchés à terme et des produits dérivés, qui a autorisé fin 2017 des échanges d’instruments financiers permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du bitcoin.

Le « spoofing », une pratique illégale

Les autorités soupçonnent des traders de « spoofing », une pratique de marché visant à placer de faux ordres et à les retirer rapidement. Ces ordres non exécutés font bouger les prix des actifs dans une direction bénéfique pour les traders voulant exécuter l’ordre d’un client, ou les prix des contrats à terme dans une direction favorable aux traders qui doivent clôturer des positions.

Le spoofing a été rendu illégal par la loi de régulation financière Dodd-Frank adoptée en 2010 pour éviter une nouvelle crise financière.

Outre la volatilité de ces monnaies, les régulateurs s’inquiètent de l’absence de régulation existant sur les plateformes d’échanges, ce qui en fait des actifs prisés des malfrats et autres trafiquants souhaitant blanchir de l’argent sale.