Tourisme: Dans les Caraïbes, le manque à gagner est estimé à 741 millions de dollars après les ouragans

ECONOMIE Toutes les îles sont concernées par ce manque à gagner, même celles qui ont été épargnées par les ouragans lrma et Maria…

20 Minutes avec agences

— 

L'île de Puerto Rico a été ravagée par l'ouragan Maria
L'île de Puerto Rico a été ravagée par l'ouragan Maria — HECTOR RETAMAL / AFP

En plus des lourds bilans humains et des dégâts matériels, le passage des ouragans Irma et Maria l’an dernier a durement affecté le secteur touristique dans les Caraïbes. Le manque à gagner est estimé à plus de 700 millions de dollars, selon une étude publiée lundi 14 mai par des experts du secteur.

« La saison des ouragans a résulté en une perte estimée à 826.100 visiteurs en 2017 dans les Caraïbes, comparée aux estimations pré-ouragans », selon le World Travel & Tourism Council (WTTC), une organisation basée à Londres qui suit la santé économique du tourisme mondial. « Ces visiteurs auraient pu générer 741 millions de dollars (621 millions d’euros) et soutenir 11.005 emplois », a-t-elle ajouté.

Le tourisme, secteur primordial

Dans les Caraïbes, le tourisme représente 15,2 % du PIB et emploie 14 % de la main-d’œuvre. En 2016, 46,7 millions de touristes internationaux ont visité ces îles, dépensant 31,4 milliards de dollars, selon le WTTC.

Mais en août et septembre 2017, les Caraïbes ont été frappées par deux des ouragans les plus violents jamais enregistrés dans ces îles. Avant eux, les estimations prévoyaient une croissance de 4 % pour le secteur touristique mais Irma et Maria ont inversé la tendance, provoquant une chute de 4 % par rapport à 2016.

Toutes les îles concernées

Les deux tempêtes ont particulièrement dévasté l’île de la Dominique, Barbuda et le territoire américain de Porto Rico, qui n’ont toujours pas récupéré. Mais la contraction du tourisme a aussi atteint les îles qui n’ont pas été directement frappées par les ouragans. Cela est dû à « l’idée fausse selon laquelle toutes les Caraïbes ont été frappées par les tempêtes », explique l’étude, alors que « plus de deux tiers des destinations dans les Caraïbes n’ont pas été physiquement touchées ».

Selon les experts, le retour du tourisme au niveau d’avant les ouragans pourrait prendre quatre ans. Dans ce laps de temps, les Caraïbes auront perdu trois milliards de dollars (2,5 milliards d’euros).

>> A lire aussi : Catastrophes naturelles: Plus aucun cyclone ne sera nommé Harvey, Irma, Maria ou Nate

>> A lire aussi : Ouragans, tempêtes, incendies... Les catastrophes naturelles ont coûté 306 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2017