La déclaration de revenus au bout du fil

IMPOTS Les contribuables peuvent maintenant faire leur déclaration par téléphone...

Avec agence

— 

Un Livre Blanc sur la fonction publique remis jeudi au gouvernement suggère de renforcer le recours aux contrats de droit privé et l'évaluation des fonctionnaires au mérite, une évaluation pouvant conduire à un "licenciement" en cas "d'insuffisance" professionnelle.
Un Livre Blanc sur la fonction publique remis jeudi au gouvernement suggère de renforcer le recours aux contrats de droit privé et l'évaluation des fonctionnaires au mérite, une évaluation pouvant conduire à un "licenciement" en cas "d'insuffisance" professionnelle. — Pierre Verdy AFP

La validation des déclarations de revenus par téléphone. C'est la nouveauté que le ministre du budget, Eric Woerth, vient de présenter dans le cadre de sa campagne «Impôt sur le revenu». Le dispositif avait d'abord été testé en 2007, dans cinq départements: Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Maritime. Il est désormais généralisé à l'ensemble du territoire.

Ce nouveau service qui ouvrira du 2 mai au 30 mai à minuit, est destiné aux contribuables dont la déclaration de revenus préremplie ne nécessite ni correction ni complément. Environ trois millions de foyers fiscaux pourront bénéficier de la validation téléphonique, et se dispenser ainsi de retourner leur déclaration papier à l'administration. Pour ceux qui doivent corriger des éléments ou en ajouter, ils pourront comme les années précédentes retourner leur déclaration par courrier, la valider sur Internet ou se rendre jusqu'à leur centre des Impôts.

Pas de hausse d'impôt si la croissance ralentit

Alors que les contribuables s'apprêtent à remplir leur déclaration de revenus 2008, Eric Woerth, a assuré ce lundi sur France 2, que si la croissance ralentissait, le gouvernement ne procéderait pas à des hausses d'impôt.

«S'il y a moins de croissance, il faut bien évidemment adapter nos budgets sur 2009, sur 2010, c'est ce que nous faisons», a-t-il déclaré. Mais «ça ne veut surtout pas dire d'augmentation d'impôt, parce que si dans un moment plus difficile sur le plan international et sur le plan de la croissance vous vous mettez à ponctionner les contribuables encore plus, alors vous faites effondrer le reste de croissance», a-t-il estimé.

Appel Ce service téléphonique sera facturé au prix d'une communication locale au «0811 701 702»