20 Minutes : Actualités et infos en direct
FISCALITEMalgré l'«exit tax», l'xil des plus fortunés s’est accélérée

Malgré l'«exit tax», la fuite à l’étranger des plus fortunés s’est accélérée

FISCALITELes départs, hors de nos frontières, des ménages gagnant plus de 100.000 euros par an a plus que doublé passant de 2.024 en 2011 à 4.326 en 2015...
Le drapeau Suisse
Le drapeau Suisse - FABRICE COFFRINI AFP
Mathieu Bruckmüller

M.B.

Visiblement l'« exit tax » n’a pas empêché certains contribuables fortunés de prendre la poudre d’escampette. Emmanuel Macron a d’ailleurs fait savoir cette semaine qu’il comptait supprimmer cette taxe qualifiée de «grave erreur», et ce dès l’année prochaine.

Cette imposition mise en place sous la présidence de Nicolas Sarkozy depuis mars 2011, vise à dissuader le transfert de domicile fiscal à l’étranger en imposant des plus-values sur des participations détenues par un contribuable quittant la France.

Les départs des ménages gagnant plus de 100.000 euros par an a plus que doublé

Mais selon le dernier rapport de Bercy révélé ce vendredi par Les Echos, les départs hors de nos frontières des ménages gagnant plus de 100.000 euros par an a plus que doublé passant de 2.024 en 2011 à 4.326 en 2015. « Les données sont publiées avec deux ans de décalage, car l’administration retraite les déclarations de revenus de l’année précédente », explique le quotidien économique.

« Le chiffre des contribuables dotés de plus d’un million de revenu fiscal de référence a été multiplié par 2,3, passant de 38 en 2011 à 89 en 2015, avec une pointe à 158 départs en 2012, l’année d’élection du président socialiste François Hollande », précise Le Figaro.

D’après les Echos, les destinations privilégiées de ces contribuables quittant la France sont la Suisse, le Royaume-Uni ou encore les Etats-Unis.

Sujets liés