12h pour un trajet Londres-Paris en Eurostar

TRANSPORT Environ 650 passagers sont restés bloqués dans la nuit de vendredi à samedi...

Avec agence

— 

L'exploitant du tunnel sous la Manche, Eurotunnel, a enregistré au premier trimestre 2008 une forte croissance de son chiffre d'affaires, tiré par l'augmentation du trafic de ses navettes et d'Eurostar, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.
L'exploitant du tunnel sous la Manche, Eurotunnel, a enregistré au premier trimestre 2008 une forte croissance de son chiffre d'affaires, tiré par l'augmentation du trafic de ses navettes et d'Eurostar, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. — Denis Charlet AFP/Archives

Bloqués toute la nuit. 650 passagers d’un Eurostar, partis de Londres vendredi à 20h (heure locale) et qui auraient dû arriver à 23h26 à Paris, sont finalement arrivés samedi gare du Nord à 09h13.

12h, donc, pour traverser la Manche. La directrice Voyages France-Europe de la SNCF, Mireille Faugère, a expliqué leur «galère» par «la malchance et une série de cafouillages techniques».

La série

En raison de problèmes indéterminés, les voyageurs ont évacué le train à Lille et sont montés à bord d'un deuxième train. Or ce deuxième train est aussi tombé en panne ensuite en rase campagne, pour une raison inconnue, près d'Hattencourt dans la Somme. La police ferroviaire et les pompiers sont intervenus par précaution, mais il n'y a pas eu d'incident, selon les pompiers de la Somme, alertés à 01h35.

Un troisième train est parti à vide de Paris à la rescousse des passagers et est arrivé vers 04h30 sur place. Après le transfert des passagers dans ce train, «la rame est repartie» avant 07h pour la gare du Nord à Paris, a indiqué un porte-parole de la SNCF.

«C'est une catastrophe pour nous. C'est une situation tout à fait inacceptable», a déclaré Mme Faugère, lors d'un point de presse à la gare du Nord, où elle a présenté les excuses de la SNCF aux voyageurs qui ont été «pendant de longs moments sans lumière, ni chauffage, ni son. Il y avait beaucoup de détresse dans ce train qui était complet avec beaucoup de familles à son bord», a-t-elle poursuivi en annonçant que ces naufragés du rail verraient leur billet aller et retour remboursé. Il est prévu également de leur donner un autre aller et retour pour Londres.