Hongrie: Non, elle n'a pas été le premier pays européen à interdire les banques Rothschild

FAKE OFF Plusieurs sites soutiennent à tort que le pays a interdit ces établissements bancaires et a débuté un processus de retrait du FMI...

Mathilde Cousin

— 

Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d'une rencontre en janvier 2012 avec Tamas Fellegi, le ministre hongrois alors en charge des négociations avec l'institution internationale.
Christine Lagarde, directrice générale du FMI, lors d'une rencontre en janvier 2012 avec Tamas Fellegi, le ministre hongrois alors en charge des négociations avec l'institution internationale. — Stephen Jaffe/AP/SIPA
  • La Hongrie a interdit les banques Rothschild et a entamé un processus de retrait du FMI. Ces deux fausses affirmations sont reprises sur plusieurs sites.
  • Les banques Rothschild n’ont jamais été présentes en Hongrie.
  • Le pays est toujours membre du FMI.

La Hongrie a-t-elle vraiment été le pays européen à interdire les banques Rothschild ? C’est ce que soutiennent plusieurs blogs français, en s’appuyant sur un article américain de 2015.

« La Hongrie est devenue le premier pays européen à interdire officiellement à toutes les banques Rothschild d’opérer dans le pays, écrivent les blogs Quel Monde, Réseau international ou Le Nouvel Ordre Mondial. En 2013, la Hongrie a entamé le processus de retrait du Fonds monétaire international (FMI) et a accepté de rembourser intégralement le plan de sauvetage du FMI afin de débarrasser le pays du cartel bancaire du Nouvel Ordre Mondial. »

FAKE OFF

Cet article en français est la traduction d’un article publié en 2015 sur le site américain NeonNettle. Problème : ce site ne donne pas de sources quand il soutient que la Hongrie a interdit aux banques Rothschild d’opérer dans le pays. Et pour cause : les établissements Edmond de Rothschild et Rothschild & Co n’ont jamais été établis dans le pays, comme ils le confirment à l’AFP.

L’article mélange plusieurs affirmations et établit un rapprochement douteux entre le FMI et les banques Rothschild. Ces banques sont des établissements privés, alors que le FMI est une institution internationale dont sont membres les Etats. En 2018, la Hongrie est encore membre de cette institution, à laquelle elle a adhéré en 1982.

La Hongrie a anticipé le remboursement d’un prêt

En 2013, la Hongrie n’a pas quitté l’institution financière, mais elle a anticipé le remboursement d'un prêt du FMI. L’institution y a fermé la même année son bureau. A l’époque, un porte-parole du FMI expliquait que « la Hongrie est toujours membre du FMI » et que cette fermeture « ne devrait pas beaucoup changer les échanges » avec les responsables hongrois.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.