Côte d'Azur: Il a beaucoup (trop?) neigé, au point d'empêcher les stations de battre des records

MONTAGNE Les dernières remontées mécaniques ont été arrêtées dimanche alors que l’enneigement atteint encore des sommets…

Fabien Binacchi

— 

Jeudi, il est encore tombé jusqu’à 1 m de neige dans la station d’Auron
Jeudi, il est encore tombé jusqu’à 1 m de neige dans la station d’Auron — Stations du Mercantour
  • « On aurait pu faire mieux si la météo avait été plus clémente. Il y a même eu plusieurs journées de fermeture à cause de la tempête », explique-t-on à Auron.
  • Malgré un enneigement maximum, les chutes de neige trop fréquente et donc le mauvais temps ont empêché les stations des Alpes-du-Sud de battre des records.

Certaines années, les professionnels d’altitude rivalisent d’incantations pour espérer la voir arriver. Cette saison, la neige est (presque) trop tombée sur les Alpes-du-Sud.

« On aurait pu faire mieux si la météo avait été plus clémente. Il y a même eu plusieurs journées de fermeture à cause de la tempête », résume Pascal Lequenne, le directeur de l’office du tourisme d’Auron, où le chiffre d’affaires des remontées mécaniques, le deuxième plus haut jamais enregistré, a tout de même grimpé de 15 %.

« Incroyable pour cette période de l’année »

La station de Saint-Etienne-de-Tinée a remballé tout son matériel dimanche malgré un enneigement record pour une mi-avril : jusqu’à 2 m en haut de pistes. « Il est encore tombé un mètre, jeudi. C’est incroyable pour cette saison », commente le responsable.

À quelques kilomètres de là, Isola 2000 vient également de baisser le rideau sur un bilan positif (+3 %), mais « qui aurait pu l’être davantage si le temps, surtout les week-ends, avait été moins mauvais », abonde Lionel Fernandez, en charge de l’office du tourisme.

« Ça nous a pénalisés notamment sur la clientèle locale qui attendait des éclaircies », précise-t-il aussi. En cumulé, il est tombé 8 m de neige dans la station.

Pourquoi ça ferme alors que les pistes sont praticables ?

Une véritable montagne de poudreuse (encore entre 165 et 375 cm à Isola 2000)… Alors pourquoi fermer ? Sur les réseaux sociaux, des fans de glisse se sont émus de voir les stations arrêter leurs remontées mécaniques.

« Les contrats saisonniers sont prévus longtemps à l’avance et il ne serait pas rentable de les reconduire, explique-t-on dans les stations. Il y aurait trop peu de skieurs. »