Lyon: Contrairement à Gobee.bike, Indigo trouve sa place et prévoit d'ajouter des vélos

PREMIER BILAN La société, qui propose de louer des vélos en libre service et sans station, annonce vouloir étendre sa flotte avant l'été dans les rues de Lyon...

C.G.

— 

IndigoWeel prévoit d'étendre sa flotte de vélos en libre service après le succès de leur mise en service.
IndigoWeel prévoit d'étendre sa flotte de vélos en libre service après le succès de leur mise en service. — C. Girardon / 20 Minutes

Ils n’ont pas jeté l’éponge au bout d’un mois. Contrairement à Gobee.bike qui avait essuyé un échec retentissant en France, Indigo semble avoir trouvé le bon rythme à Lyon. Il entend même déployer de nouveaux vélos en libre-service sans station dans les prochains jours, fort des résultats enregistrés au cours de ses quatre dernières semaines.

Depuis son lancement près de 1.100 bicyclettes ont été déployées au cœur de l’agglomération lyonnaise. Plus de 9.000 locations ont été enregistrées le premier mois et 6.000 personnes ont téléchargé l’application, indique l’entreprise qui compte désormais 2.600 « usagers actifs ».

Le campus de Lyon bientôt desservi

« Une nouvelle flotte sera déployée avant l’été. Un élargissement au niveau du campus universitaire Lyon 2 est également prévu », ajoute Jean Gadrat, directeur général adjoint de la société.

A terme, son objectif est de proposer aux habitants « un vélo tous les 150 mètres dans les quartiers à forte densité urbaine ». Soit plus de 2.000 vélos au total.