Air France: La direction annonce 170 millions d'euros de pertes pour sept jours de grève

SOCIAL Onze syndicats de tous métiers ont appelé à la grève pour réclamer 6% d’augmentation générale, aujourd’hui et demain un avion sur quatre sera cloué au sol…

M.P. avec AFP

— 

Grève a Air France, la compagnie annonce qu'un quart des vols seront annulés ce vendredi 23 mars 2018.
Grève a Air France, la compagnie annonce qu'un quart des vols seront annulés ce vendredi 23 mars 2018. — SIPA

170 millions d’euros. C’est, selon la direction, les pertes sur le résultat d’exploitation liées à sept jours de grève chez Air France entre le 22 février et le 11 avril. Le groupe a dévoilé ces chiffres mardi, à l’occasion de la publication du trafic de Air France-KLM.

A noter que 11 syndicats de tous métiers appellent aujourd’hui et demain, mercredi, à deux jours de grève pour réclamer une augmentation générale après avoir suivi des journées d’action du même type les 22 février, 23 mars, 30 mars, 3 et 7 avril. Les syndicats appellent également à la grève les 17 et 18 avril, ainsi que les 23 et 24 avril.

Air France affirme redistribuer « 200 millions d’euros » à ses salariés.

Dans le détail, l’intersyndicale de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d’hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et Sud), réclame, comme l’Unac qui n’en fait pas partie, une augmentation de 6 % des grilles salariales, au titre des efforts passés et des bons résultats de l’entreprise. La direction réplique que la dynamique de croissance n’est pas assez solide pour accorder de telles revalorisations, qu’elle chiffre à 240 millions d’euros par an.

Elle a décidé d’appliquer en 2018 une augmentation générale - la première depuis 2011 - de 0,6 % au 1er avril et 0,4 % au 1er octobre. Avec les augmentations individuelles (1,4 % pour les personnels au sol) et l’intéressement (130 millions d’euros), l’entreprise affirme redistribuer « 200 millions d’euros » à ses salariés.

Air France prévoit qu’un avion sur quatre sera cloué au sol

Le taux de 75 % des vols assurés en moyenne ce mardi sera semblable à celui des quatre premiers jours de grève. Il était de 70 % samedi pour la cinquième journée de mobilisation. Dans le détail, Air France prévoit qu’un avion sur quatre sera cloué au sol. Le groupe aérien anticipe ainsi le maintien de 65 % des vols long-courriers, 73 % des moyen-courriers depuis et vers Roissy, et 80 % des court-courriers à Orly et en région.

>> A lire aussi : Vacances annulées, voyages décalés: Quels sont les effets des grèves sur le tourisme?

>> A lire aussi : Grèves à la SNCF et à Air France : Craignez-vous pour vos vacances ?

Les agences de voyages, qui émettent chaque jour 100.000 billets Air France et SNCF, ont également fait part de leur inquiétude lundi, indiquant faire face à des frais « supérieurs à un million d’euros » début avril en raison des grèves dans l’aérien et le ferroviaire, qui les obligent à réorganiser de multiples trajets.