UIMM: une perquisition est en cours au siège du Medef

ENQUETE Elle intervenient au lendemain de la mise en examen de l'ex-président de l'UIMM...

Avec agence

— 

Le Medef a retiré jeudi à Dominique de Calan, ex-numéro deux du patronat de la métallurgie (UIMM) son mandat pour présider la caisse de retraites complémentaires des cadres (Agirc), alors que la justice s'intéresse aux éventuelles ramifications politiques du scandale UIMM.
Le Medef a retiré jeudi à Dominique de Calan, ex-numéro deux du patronat de la métallurgie (UIMM) son mandat pour présider la caisse de retraites complémentaires des cadres (Agirc), alors que la justice s'intéresse aux éventuelles ramifications politiques du scandale UIMM. — Medhi Fedouach AFP/Archives

Une perquisition était en cours ce jeudi au siège du Medef dans le cadre de l'enquête sur les retraits suspects en liquide des caisses de l'UIMM (le patronat de la métallurgie), a indiqué une source policière.

Cette perquisition, annoncée par RTL, était menée par les policiers de la brigade financière.

Destination de 19 millions d'euros en liquide

Elle est intervenue au lendemain de la mise en examen de l'ancien président de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), Daniel Dewavrin, par le juge Roger Le Loire chargé de ce dossier.

La justice enquête sur la destination de quelque 19 millions d'euros en liquide, retirés des caisses de l'UIMM entre 2000 et 2007 sous l'autorité de Denis Gautier-Sauvagnac, qui a succédé à Daniel Dewavrin à la tête de cette organisation.

>> Retrouvez tout notre dossier sur l'affaire ici

Les enquêteurs pensent que ces fonds pourraient avoir servi au financement de syndicats, mais n'excluent pas qu'une partie ait été destinée à des financements politiques occultes.