Guerre commerciale: Première salve punitive de Donald Trump contre la Chine

ECONOMIE Le président a imposé des nouvelles taxes à l'importation...

20 Minutes avec AFP
— 
Donald Trump a signé un décret imposant de nouvelles taxes sur les importations chinoises le 22 mars 2018.
Donald Trump a signé un décret imposant de nouvelles taxes sur les importations chinoises le 22 mars 2018. — Evan Vucci/AP/SIPA

«C'est la première, il y en aura beaucoup d'autres», a lancé le président américain en signant un décret imposant des nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises, jeudi. Selon la Maison Blanche, il s'agit de remettre les deux pays «sur un pied d'égalité face à une concurrence déloyale». Craignant les conséquences d'une guerre commerciale, après les mesures imposées sur les importations d'aluminium et d'acier, la Bourse américaine perdait 1,5% à la mi-journée.



Ces mesures punitives ciblent pour 50 milliards de dollars d'importations venant de Chine. "Le président va prendre un certain nombre d'actions aujourd'hui. (...) Il va charger le représentant au commerce (USTR) de publier une liste de produits et des taxes qu'il compte prendre dans les 15 jours suivant la signature du memorandum", a déclaré Everett Eissenstat, directeur adjoint du conseil économique national. Les nouvelles taxes cibleront les secteurs industriels où "la Chine est supposée avoir tiré un avantage en faisant l'acquisition injuste ou en forçant le transfert de technologies de la part des entreprises américaines", a-t-il ajouté.

Les déficits commerciaux se creusent

Les Etats-Unis avaient ouvert en août 2017 une enquête au titre de l'article 301 de leur législation commerciale sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle. Washington s'inquiète notamment du système de coentreprises imposé par Pékin aux entreprises américaines: en contrepartie d'un accès au marché chinois, ces firmes sont obligées de partager avec des partenaires locaux une partie de leur savoir-faire technologique.

Les Etats-Unis et la Chine sont aujourd'hui des partenaires étroitement liés sur le plan économique et financier. Mais Washington dénonce le creusement de son déficit commercial avec le géant asiatique (375 milliards de dollars en 2017) qu'il attribue à des pratiques commerciales inéquitables.