VIDEO. Dans les soutes du futur méga avion-cargo d'Airbus, le Beluga XL, bientôt prêt à s'envoler

AERONAUTIQUE D'ici l'été, le nouveau méga avion-cargo d'Airbus débarquera dans les airs pour assurer le convoyage des pièces de l'avionneur européen...

Beatrice Colin

— 

Le futur Beluga XL, qui sera mis en service en 2019.
Le futur Beluga XL, qui sera mis en service en 2019. — Airbus Group
  • Airbus va construire d’ici 2022 cinq nouveaux Beluga XL, une version plus grande que l’actuel Beluga Super Transporteur.
  • Le premier Beluga taille XL, assemblé à Blagnac, effectuera son premier vol cet été pour une mise en service l’an prochain.

Pas moins de 140.000 rivets sont nécessaires pour assembler les différentes parties du fuselage du futur Beluga XL. Un travail de fourmis nécessaire pour fabriquer le nouveau super-cargo d’Airbus, au gabarit reconnaissable entre tous.

Dès 2019, cet avion pourra convoyer dans sa soute deux ailes d’A350 en même temps, quand les cinq Belugas en service ne peuvent en embarquer qu'une seule.

>> A lire aussi : VIDEO. Toulouse: Première sortie du Beluga XL, le géant des airs d'Airbus

Le futur avion va gagner un petit mètre de diamètre et six de long comparé à l’actuel Beluga, qui tire son nom de sa ressemblance avec le cétacé.

Au sein du hall d'assemblage du Beluga XL, le cargo des airs d'Airbus.
Au sein du hall d'assemblage du Beluga XL, le cargo des airs d'Airbus. - B. Colin / 20 Minutes

Au total, il fera plus de 63 mètres de long et aura la capacité de transporter 30 % de pièces d’avions en plus que la première version, toujours en service. Un moyen pour Airbus de répondre à la montée en puissance de l’un de ses best-sellers.

Le Beluga XL, en cours d'assemblage dans les usines d'Airbus.
Le Beluga XL, en cours d'assemblage dans les usines d'Airbus. - F. Lancelot / MasterFilms/ Airbus

A quelques pas des usines de l’A380, le hangar L34 à Blagnac accueille donc ce programme bien particulier, loin de la production industrialisée de l’A320 par exemple.

Premier vol cet été

Ici, une centaine de compagnons s’affairent sur les deux premiers exemplaires du nouveau camion des airs, un appareil réalisé sur-mesure. Comme la version appelée Super Transporteur (ST), le Beluga XL sera produit à cinq exemplaires seulement, tous en service en 2022 pour le compte de l’avionneur.

« Nous ne sommes pas dans un avion en série, là nous récupérons le bas d’un A330 sur lequel nous mettons de nouvelles pièces, chaque avion est unique et jamais rien ne va comme il faut », plaisante Eric Salon, un des responsables de la chaîne du Beluga XL. De la haute couture en quelque sorte, et vu le nombre de pièces, il n’y a pas le droit à l’erreur.

Après les tests de train d’atterrissage ou encore de commandes de vol, le premier exemplaire devrait sortir en avril pour des essais en extérieur. Il sera ensuite mis à rude épreuve à Saint-Martin-du-Touch où sa capacité de résistance sera testée.

Après un passage au stand peinture, où il sera affublé d’un grand sourire et d’yeux de baleine, l’exemplaire numéro 1 doit réaliser son premier vol cet été. Quant aux 5 Beluga ST en service, ils seront progressivement retirés. « Mais ils ont encore du potentiel, nous cherchons à leur trouver une nouvelle vie », affirme Bertrand Georges, le chef du programme.

Après plus de vingt ans de bons et loyaux services, à faire plusieurs rotations par jour entre les différents sites d’Airbus, six jours sur sept, les Begula ST pourraient donc voir leurs services mis à disposition d’autres entreprises, ou être vendus par l'avionneur.