Une voiture autonome Uber tue un piéton, l'entreprise suspend ses tests

AUTOMOBILE Ce n’est pas la première fois que l’entreprise fait une pause dans son expérimentation…

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule autonome Uber dans les rues de Pittsburgh en mars 2018 (Illustration).
Un véhicule autonome Uber dans les rues de Pittsburgh en mars 2018 (Illustration). — Gene J. Puskar/AP/SIPA

Un véhicule autonome appartenant à Uber a été impliqué dans l’accident mortel d’une piétonne lundi à Tempe dans l’Arizona, a indiqué l’entreprise dans un communiqué, affirmant collaborer avec la police.

Selon Uber, « le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant » lorsqu’il a heurté « une femme qui traversait en dehors des clous ». Celle-ci a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, a précisé Uber.

Le précédent Tesla

Le service de location avec chauffeur n’a pas donné davantage de détails sur l’accident. Selon des médias américains, Uber aurait pris la décision de retirer ses véhicules autonomes en circulation dans les villes de Tempe, Phoenix, Pittsburgh, San Francisco et Toronto, au Canada.

Ce n’est pas la première fois qu’une suspension des tests est décidée. L’année dernière, Uber avait pris la même décision après un accident impliquant une voiture autonome dans la même ville. La collision, qui n’avait pas fait de victime, avait été causée par un autre véhicule conduit par une personne.

En 2016, un conducteur de Tesla était mort après avoir percuté un poids lourd, alors que le mode de conduite « autopilote » était enclenché. Une enquête avait démontré par la suite que le système n'était pas défectueux.