Air France: L'intersyndicale appelle à une nouvelle grève le 30 mars

SUR LE TARMAC Ils demandent une augmentation générale de 6 % des salaires…

20 Minutes avec AFP

— 

Dix syndicats d'Air France appellent à la grève le 30 mars.
Dix syndicats d'Air France appellent à la grève le 30 mars. — Jacques Brinon/AP/SIPA

Les voyageurs sont prévenus. Dix syndicats d’Air France, tous métiers confondus, appellent à une grève le vendredi 30 mars, la troisième, pour exiger de nouveau une augmentation générale de 6 % des salaires.

Cette augmentation censée, selon elles, rattraper la perte de pouvoir d’achat subie depuis la dernière augmentation générale en 2011. Les organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d’hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD) se réuniront le 26 mars pour décider des suites du mouvement, ont indiqué ces mêmes sources.

Une augmentation jugée trop faible

Le 22 février, un premier mouvement social, auquel avaient appelé l’intersyndicale et l’Unac (représentatif chez les PNC), a cloué au sol un quart des avions. Les syndicats appelant à la grève rejettent unanimement l’augmentation générale de 1 % en deux temps appliquée pour 2018 par la direction d’Air France, la jugeant insuffisante au regard des résultats financiers de la compagnie.

Celle-ci assure que « le montant perçu par les salariés augmentera de 4,5 % en moyenne pour l’année du fait de l’augmentation générale, des augmentations individuelles et du versement de l’intéressement ».