Inégalités salariales hommes-femmes: Sept mille contrôles dès cette année

INSPECTIONS La ministre du Travail Muriel Pénicaud veut quadrupler les vérifications des inspecteurs du travail en 2018…

20 Minutes avec AFP

— 

Muriel Pénicaud, à l'Assemblée nationale le 7 mars 2018.
Muriel Pénicaud, à l'Assemblée nationale le 7 mars 2018. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Le gouvernement lance des contrôles de l'égalité salariale entre hommes et femmes. Cette année, les inspecteurs du travail devront quadrupler leurs vérifications dans les entreprises, a indiqué ce vendredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sur RTL.

Le gouvernement avait annoncé mercredi que dans le cadre du plan sur l'égalité salariale, les inspecteurs du travail devraient faire chaque année 7.000 contrôles par an dans les entreprises de plus de 50 salariés, selon la ministre. En revanche, contrairement à ce qui avait été indiqué par le gouvernement mercredi, il n'y aura pas 30.000 contrôles par an dans les entreprises de 50 à 249 salariés. «A partir de cette année il y aura 7.000 contrôles par an, c'est une priorité que je donne à l'inspection du travail», a précisé Muriel Pénicaud.

1.700 contrôles par an jusqu'à maintenant

Elle a rappelé que les quatre priorités de l'inspection du travail sont «égalité salariale femmes-hommes, santé et conditions de travail, travail détaché quand il y a de la fraude et travail illégal». Il y aura «plus de contrôles, aujourd'hui il n'y a même pas un contrôle par an par inspecteur, il y a 1.700 contrôles par an» sur l'égalité salariale.

>> A lire aussi : Les mesures du gouvernement contre les inégalités salariales hommes-femmes seront-elles efficaces?

Les syndicats CGT et CFDT du secteur se sont inquiétés jeudi de cette annonce, dans un contexte de suppression des effectifs au sein de l'inspection du travail.