Val-d'Oise: Le mégacomplexe Europacity à 20 km de Paris annulé par la justice

JUSTICE Le tribunal administratif de Pontoise (Val-d’Oise) a annulé la création de la zone d’aménagement concerté où devait s’ériger Europacity, ce mardi…

F.H. avec AFP

— 

Europacity prévoit 230.000 m² de commerces, un parc aquatique, une piste de ski, une salle dédiée au cirque, des boites de nuit. Le tout pour un investissement de 3,1 milliards d’euros.
Europacity prévoit 230.000 m² de commerces, un parc aquatique, une piste de ski, une salle dédiée au cirque, des boites de nuit. Le tout pour un investissement de 3,1 milliards d’euros. — /Europacity

Les opposants au projet Europacity se félicitent. Ce mardi, La justice administrative a estimé « insuffisante » l’étude d’impact menée pour la création de cette zone d’aménagement concerté dans le Val-d'Oise.

La création de cette ZAC dite du « triangle de Gonesse » doit accueillir Europacity, un mégacomplexe de commerces et de loisirs (parc aquatique, piste de ski, boîtes de nuit...) à une vingtaine de kilomètres au nord de Paris –porté par Immochan, la filiale immobilière du groupe de distribution Auchan, cofinancé par le géant de l'immobilier chinois Wanda–, est donc annulée.

Population et autorités auraient dû être mieux informées

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) estime, dans sa décision, que la population et les autorités auraient dû être mieux informées « eu égard à l’impact potentiel sur l’environnement du projet litigieux, qui se traduit notamment par la suppression de 280 hectares de terres agricoles ».

>> A lire aussi: Même si Auchan survend son projet Europacity, «il y aura des gains d'emplois pour le territoire»

Le projet Europacity prévoit l’ouverture en 2024 à Gonesse d’une attraction touristique d’envergure internationale capable d’attirer 31 millions de visiteurs par an sur 80 hectares où la construction de logements est impossible en raison des nuisances sonores des aéroports. La création de 10.000 emplois était également avancée.