Apple: Des négociations seraient en cours pour acheter du cobalt directement auprès des mineurs

TECHNOLOGIE Les négociations entre le géant du numérique et des groupes miniers dureraient depuis un an et concerneraient plusieurs tonnes de métal chaque année sur une durée minimale de cinq ans...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de la marque Apple
Illustration de la marque Apple — DON EMMERT AFP

Apple serait pour la première fois entré en négociations avec des exploitants miniers afin de s’assurer de ne pas manquer de cobalt dans les années à venir.

Voitures, smartphones: Des batteries conçues grâce au travail d'enfants congolais?

Le métal nécessaire à la fabrication des batteries lithium-ion qui équipent les smartphones pourrait en effet connaître une pénurie à l’échelle mondiale. La faute au boom des véhicules électriques, dont les moteurs sont eux aussi alimentés par des batteries contenant du cobalt.

Huit grammes nécessaires par téléphone

Les discussions entre la marque à la pomme et les groupes miniers auraient débuté il y a un an, rapporte Bloomberg ce mercredi, qui cite des sources expertes de ce secteur. Face aux besoins d’Apple, ce sont des milliers de tonnes de cobalt par an sur lesquels la firme de Cupertino (Etats-Unis) veut être sûre de pouvoir compter. Et ce sur une durée minimale de cinq ans.

>> A lire aussi : Samsung a produit trop d’écrans OLED pour l’iPhone X et n’arrive plus à écouler son stock

Huit grammes du précieux métal sont en effet utilisés pour la fabrication de chaque batterie de téléphone mobile là où une batterie de voiture électrique en demande 1.000 fois plus, précise 01net.

Forte hausse des prix

La peur de manquer d’une matière première vitale à l’activité d’Apple serait donc la raison principale des négociations menées par la société, parfois en concurrence avec des géants de l’automobile. Mais pas la seule. La situation actuelle et les perspectives proches ont provoqué une forte hausse du coût du cobalt, dont le prix a été multiplié par trois en 18 mois pour atteindre aujourd’hui 80.000 dollars (environ 65.000 euros) la tonne de métal.

>> A lire aussi : Apple: Vers des produits entièrement fabriqués avec des matériaux recyclés

Sans oublier l’éventualité d’une autre motivation, éthique celle-là. En 2016, Apple avait été accusé d’utiliser du cobalt provenant de mines où travaillent des enfants. L’entreprise avait alors renoncé à ses liens avec les moins importants des acteurs du secteur minier, davantage susceptibles d’exploiter des enfants.