Valenciennes: Pour augmenter sa production, Toyota recrute 150 personnes

INDUSTRIE Le constructeur japonais voit les ventes de Yaris croître en Europe et doit adapter sa production à la demande…

Mikaël Libert

— 

L'usine Toyota, à Onnaing, près de Valenceinnes.
L'usine Toyota, à Onnaing, près de Valenceinnes. — M.Libert / 20 Minutes

Des emplois, oui, mais précaires (pour l’instant). Toyota motor manufacturing France (TMMF), basé à Onnaing, près de Valenciennes, dans le Nord, lance une campagne de recrutements, a-t-on appris, vendredi, dans un communiqué. Cent-cinquante postes en intérim ou en CDD sont à pourvoir.

« La production journalière passera à 1.100 Yaris au 2e trimestre 2018 pour répondre à la demande du marché », indique TMMF dans son communiqué. A ce jour, ce sont déjà 1.020 petites citadines qui sortent quotidiennement des chaînes de production nordistes.

Perspectives de CDI

Le constructeur précise que les 150 personnes bientôt recrutées seront « agents de production » mais que l’entreprise n’exige aucun diplôme particulier ni expérience professionnelle. Les nouvelles recrues suivront une formation interne de 3 à 4 semaines.

>> A lire aussi : Toyota profite de la visite de Macron pour annoncer un investissement de 300 millions

Les contrats proposés pourront « aller jusqu’à 18 mois » et le constructeur rappelle que « les missions d’intérim et à durée déterminée sont des prérequis avant tout passage en CDI ». A ce propos, le site de Valenciennes a déjà embauché en CDI 70 des 300 nouveaux contrats annoncés dans le plan de recrutement l’été dernier.

Le recrutement des 150 postes qui nous intéressent ici vient seulement de commencer et doit être finalisé, mi-mars. Les personnes qui souhaitent se porter candidates peuvent se rapprocher de Pôle emploi, Alliance emploi et des agences de travail intérimaire Crit, Adia et Randstad.