Résultats d'Apple: Les rumeurs de la mort de l'iPhone X étaient très exagérées

TECHNOLOGIE Malgré un léger recul du nombre d'iPhone vendus, Apple a annoncé des résultats records, jeudi...

Philippe Berry

— 

Une publicité pour l'iPhone X d'Apple en Chine.
Une publicité pour l'iPhone X d'Apple en Chine. — Ng Han Guan/AP/SIPA

Apple va annuler l’iPhone X . Le prix de 1.000 dollars fait fuir les consommateurs. Apple va diviser sa production par deux. Ces dernières semaines, des rumeurs insistantes venues d’analystes et de journaux japonais ont inquiété Wall Street, avec une action en baisse de 8 % sur 15 jours. Jeudi, Apple a remis les pendules à l’heure en annonçant des résultats trimestriels records, avec un chiffre d’affaires (CA) de 88 milliards de dollars, pour un bénéfice de 20 milliards de dollars. Après la clôture, le titre grimpait de 3 %, jeudi soir.

Des ventes en légère baisse, le prix moyen en nette hausse

En trois mois – moins une semaine cette année – Apple a vendu 77,3 millions d’iPhone. C’est un cheveu moins que les 78 millions écoulés à la même période l’an dernier, un signe que le marché arrive à saturation. Cette baisse – qui n’est pas la première pour Apple – est toutefois compensée par un prix moyen en nette hausse, de 695 dollars l’an dernier à 796 dollars.

Combien Apple a-t-il vendu d’iPhone X ? On ne sait pas. Comme à son habitude, l’entreprise ne fournit pas de détail sur la répartition des ventes selon les modèles. Mais Tim Cook l’a juré, « l’iPhone X a dépassé toutes nos attentes et a été notre modèle le plus vendu chaque semaine depuis son lancement en novembre ».

Les services en forte hausse

Tim Cook a fourni un chiffre important : il y a 1.3 milliard d’appareils actifs Apple dans le monde (iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et TV), soit une hausse de 30 % sur deux ans. Et si l’iPhone représente encore près de 70 % du chiffre d’affaires d’Apple, les autres produits (Apple TV, Apple Watch, AirPods et Beats) rapportent presque autant que l’iPad ou le Mac.

Plus important, la division des services (qui inclut les revenus d’iTunes) pèse environ 10 % du CA, à 8,4 milliards de dollars, en hausse de 18 % sur un an. Et les utilisateurs souscrivent 240 millions d’abonnements payants (iCloud, Apple Music, iTunes Match), un chiffre qui a grimpé de 50 % sur un an.

Résultats Apple Q1 2018
Infogram

Bref, ce qu’il faut retenir de cette avalanche de chiffres, c’est que si la firme à la pomme reste avant tout un géant du hardware, les services et les abonnements sont en nette hausse et pourraient, à terme, représenter une part non négligeable de ses revenus. Et pour Wall Street, inquiète de « l’iPhone dépendance » d’Apple, c’est une bonne nouvelle.