Mort du fondateur d'Ikea: Les 5 symboles de l'entreprise suédoise qu'on connaît tous

SONDAGE Vous en avez sûrement déjà croisé un…

N.R.

— 

Un magasin Ikea (Illustration).
Un magasin Ikea (Illustration). — Ro/action press/Shutter/SIPA

En 1951, le premier catalogue Ikea était imprimé et diffusé en Suède. En 2017, juste avant le décès de son fondateur Ingvar Kamprad ce dimanche, le document publicitaire était distribué à plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde entier. Des milliers de références, d’étagères, de meubles aux noms parfois obscurs qui se retrouvent bien souvent dans nos appartements. 20 Minutes a établi la liste (tout à fait subjective) des objets les plus connus :

1. La bibliothèque Billy

Presque aussi connue que le logo jaune et bleu d’Ikea, cette bibliothèque modulable a vu le jour en 1979. Dessiné par Gillis Lundgren, l’un des tout premiers employés de l’entreprise, le meuble est devenu un best-seller au fur et à mesure des années : au total, près de 40 millions de « Billy » ont été écoulées depuis sa création.

2. La clé magique

Son vrai nom est « clé Allen ». Indispensable pour monter les meubles livrés en kit, elle est devenue la meilleure amie (ou le pire cauchemar, lorsqu’elle est perdue) des bricoleurs amateurs.

3. La table basse

Partenaire indispensable d’un appartement d’étudiant, la Lack, table basse pas chère et résistante (jusqu’à un certain point), est aussi un autre emblème de la marque. A tel point que plusieurs créateurs se sont emparés de l’objet pour le « détourner » et le rendre plus personnel.

4. Les boulettes

Impossible de ne pas parler d’Ikea sans mentionner ces fameuses boulettes de viande – köttbullar en suédois – vendues à des clients affamés par les heures de marche dans les allées du magasin. Grâce à son implantation mondiale, l’entreprise a réussi à exporter ce plat de la gastronomie suédoise. Les fameuses boulettes n’ont pourtant pas échappé au scandale de la viande de cheval en 2013.

5. Le sac bleu

Le grand sac fourre-tout a connu son heure de gloire en 2017, lorsque la maison de luxe Balenciaga décide de produire un modèle étrangement très ressemblant. Avec une petite différence : le sac Ikea coûte 0,80 euros… contre 1.695 euros pour son alter ego espagnol. L’histoire s’est terminée en joyeux trollage.

Et maintenant, à vous de voter !