La compagnie Emirates commande 36 A380 et redonne des couleurs au programme d'Airbus

AERONAUTIQUE Alors que le programme A380 connaît des difficultés faute de commandes, la compagnie Emirates vient de s’engager à acheter 36 appareils…

Beatrice Colin

— 

Un A380 de la compagnie Emirates.
Un A380 de la compagnie Emirates. — Airbus

Un petit coup de pression, un gros coup de bluff et ça repart. Après avoir indiqué lundi que le programme A380 pourrait être stoppé sans nouvelles commandes, Airbus a annoncé ce jeudi matin que la compagnie Emirates avait signé un protocole d’accord pour acheter jusqu’à 36 A380 supplémentaires.

C’est John Leahy, le super-commercial d’Airbus qui indiquait pas plus tard qu’il y a quatre jours que sans Emirates le programme battrait de l’aile, qui a signé en personne le contrat.

Un contrat de 16 milliards de dollars

Cet engagement porte sur 20 A380 et une option pour 16 A380 supplémentaires, dont les livraisons devraient débuter en 2020. Le tout pour une valeur de 16 milliards de dollars.

« Nous n’avons pas caché le fait que l’A380 a été un succès pour Emirates. Cette commande apportera de la stabilité à la ligne de production de l’A380. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec Airbus pour améliorer encore l’avion et les produits embarqués, afin d’offrir à nos passagers la meilleure expérience possible », a indiqué Cheikh Ahmed, le patron d’Emirates qui a réceptionné son 100e super-jumbo des airs le 3 novembre dernier.

« Cette nouvelle commande souligne l’engagement d’Airbus à produire l’A380 au moins pour dix ans et je suis personnellement convaincu que plus de commandes suivront l’exemple d’Emirates », s’est enthousiasmé John Leahy.